Kinésithérapie spécifiques pour les patients atteints du Syndrome Ehlers Danlos

Le Syndrome d’Ehlers Danlos est une pathologie génétique caractérisée par une anomalie du tissu conjonctif (qui constitue 80 % de notre corps).

 

Ce syndrome touche donc la quasi-totalité des organes, ce qui explique la richesse de sa symptomatologie.

 

Les symptômes les plus fréquents sont une hyperlaxité articulaire, une peau très élastique, une fragilité des vaisseaux sanguins, des douleurs chroniques et de la fatigue.

Il existe 13 sous-types de Syndrome d’Ehlers Danlos.

 

Le plus fréquent est le Syndrome d’Ehlers Danlos de type hypermobile (SEDh).

 

En Belgique, si vous êtes atteint du syndrome d’Ehlers Danlos de type hypermobile et que vous avez des atteintes articulaires graves (entorses à répétitions, luxations et subluxations articulaires,...), vous avez droit à un accord de pathologie lourde en kinésithérapie. Cet accord vous permet d’être pris en charge pour votre pathologie durant un an à trois ans sans limitation du nombre de séances. Cet accord est renouvelable.

 

En effet, suite au syndrome, votre organisme ne fonctionne pas comme celui de quelqu’un d’autre :

 

  • Votre proprioception est moins bonne.

  • Vos muscles réagissent différemment. Ce qui peut expliquer vos douleurs accrues après une séance de sport, une longue marche,...

  • Vous vous blessez plus facilement : entorses, luxations, subluxations, tendinites,...

  • Vous pouvez être plus sujet à de la rétention d’eau

Je soigne, depuis maintenant plusieurs années, des personnes atteintes du Syndrome Ehlers Danlos et j’ai gagné une certaine expérience dans le traitement de cette pathologie.

Le traitement en kinésithérapie est spécifique au syndrome et aux atteintes de chacun. Il peut se composer: 

  • D’exercices de renforcement en isométrique sur l’ensemble de la musculature

  • D’exercices et parcours proprioceptifs et psychomoteurs

  • D’exercices de tonification des muscles posturaux sur plans stables et instables

  • De traitements spécifiques aux lésions ou aux pathologies liées aux syndromes (entorses, fractures, luxations, tendinites, scoliose, troubles cervico-maxillo-faciaux,...)

  • De traitement antalgique non médicamenteux : massage décontracturant, trigger point, pompage articulaire, étirements, mobilisations,…

  • De traitement des pathologies et lésions causées par la pathologie : entorse, tendinites récidivantes, subluxation des épaules, lumbago…

  • D’ergonomie liée au métier

  • D’éducation à la neurophysiologie de la douleur

Je mets également à disposition un carnet aide-mémoire reprenant une partie des exercices vus ensemble.

 

Vous pourrez trouver de plus amples informations sur ce syndrome sur ces sites :

https://gersedbelgique.com/

http://www.gersed.com/

https://sedinfrance.org/le-sed/les-traitements/

http://claude.hamonet.free.fr/fr/art_sed.htm

https://docteurdaens.be/

facebook_1592464160674.jpg